Whoz recruteVoir les offres

Actualités

Décryptage

Les Private Equity accélèrent la transformation du secteur numérique

4 min

Les Private Equity accélèrent la transformation du secteur numérique

Selon la dernière étude Numeum (déc 2021), la croissance du marché de la prestation intellectuelle a atteint des résultats bien au-delà des estimations initiales en 2021. Des appréciations revues à la hausse pour 2022 avec un chiffre annonçant +7,1% de croissance. Ce rebond met sous les projecteurs une nouvelle tendance : l’ère des PE (Private Equity).
Ce nouvel engouement des fonds d’investissement n’est pas sans conséquence sur la transformation numérique des ESN, ICT, sociétés de Conseil et éditeurs. Jean-Philippe Couturier – CEO de Whoz – nous livre une interview passionnante et exclusive, sous la plume de Roger Bui – Rédacteur-en-chef de iLogiciels & Services.

Secteur du numérique : passage incontournable pour les Private Equity

Depuis ces dernières années, la transition numérique gagne du terrain. Et la pandémie a été un véritable accélérateur à la transformation de toute une industrie, celle de la prestation intellectuelle.

Le Covid-19 a ainsi révélé une tendance à la surenchère de la part des fonds auprès des ESN et des éditeurs de logiciels. On ne parle pas ici d’investir dans le secteur du numérique, mais plutôt de définir la meilleure valeur qui permettra à une société de booster son développement.

À l’aube de 2022, ce mouvement entraîne un changement de position pour les Private Equity :

  • Faire bouger les lignes en investissant dans le domaine IT
  • contribuer à la consolidation d’un secteur en pleine mutation.

Un changement d’échelle que nous constatons aussi pour les ESN et éditeurs de logiciels. L’accompagnement par un fond PE leur permet de démultiplier de manière considérable leur valeur et leur croissance, et d’assoir ainsi leur expertise sur leur marché.

Conséquences de l’augmentation de fond dans le secteur du numérique

Il y a encore quelques années, les Private Equity s’intéressaient peu aux secteurs du numérique. En effet, ce n’est que récemment que l’on voit de plus en plus de fonds de PE financer ce secteur. Ce qui permet d’accélérer la digitalisation et l’industrialisation des ESN. 

Beaucoup d’ESN ont alors fait entrer des fonds de private equity dans leur capital, en contrepartie les entreprises revoient leur processus, leur industrialisation, dans le but d’optimiser leurs marges. 

Dans le monde des métiers de la  prestation de services intellectuels, la concurrence est rude, et le besoin de se digitaliser rapidement est une nécessité. Pour rester compétitif, la nécessité d’optimiser ses marges grâce à la “people supply-chain »  se fait ressentir. Cela permet d’accélérer les signatures de contrats et les mises en production.

Les entreprises qui hésitent encore sur la mise en place de l’industrialisation remarquent leur retard face à leurs concurrents.  Effectivement, les concurrents accélèrent fortement leur propre démarche et les obligent par défaut à devoir passer le pas.

Impacts et enjeux de l’accélération des ESN

Le besoin en transformation devient crucial, une forte compétitivité et le financement des PE rendent le secteur encore plus compétitif. Plus le secteur sera financé, plus de nouveaux concurrents feront leur apparition, notamment des start-ups.

Donc, les sociétés déjà présentes sur le marché doivent impérativement se transformer.

Ce marché est en constante croissance et cela est encore plus vrai pour le secteur de l’ingénierie. Dans tous les secteurs, on constate une nouvelle concurrence, tels que le tourisme, le retail, etc… Une concurrence sur financée qui va inciter les industries à la transformation et créera de nombreux business pour les ESN. 

Par ailleurs, on note un taux de croissance très important au sein des ESN. 

La croissance des ESN est limitée par deux facteurs, la difficulté de recruter et la nécessité de faire appel aux freelances. En effet, il est nécessaire d’être hybride, en faisant appel aux internes comme aux externes. Cela permet de répondre plus vite aux besoins de leurs clients. Mais ce n’est pas encore inculqué dans la culture des entreprises. 

Le soutien d’un fond de Private Equity apporte des bénéfices pour les ESN. L’apport de capital externe permet d’investir dans le recrutement, la croissance, l’innovation… et ainsi de se développer plus vite, notamment à l’international. Concernant le secteur des Entreprises de Services du Numérique, le passage sous mandat PE augmente, et on remarque 6 fois plus d’ESN française du top 40 sous mandat PE en 10 ans. 

L’importance de Whoz 

Whoz a doublé son business par 7 pour l’année 2021. Notre cœur de métier est et a toujours été le “talent supply chain”. Notre solution prend en compte toutes les données nécessaires, telles que la disponibilité, la compétence et les besoins. Puis, on va matcher toutes ces données. En utilisant des processus de la supply-chain on va optimiser le staffing. Hyper spécialisés dans notre domaine, on propose une solution innovante, qui n’est pas qu’une solution de resources planning. Mais une solution verticale dédiée aux ESN, sociétés d’ingénierie et de conseil.